Bisounours Index du Forum
 
 
 
Bisounours Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion
 

Contacts

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bisounours Index du Forum -> .::. Partie Publique .::. -> Coin des Artistes -> Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
 Falling
 Marchand
  
Hors ligne

 Inscrit le: 12 Déc 2009
 Messages: 9 113
 
Localisation: Talence
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Gémeaux (21mai-20juin)
Signe Chinois: 馬 Cheval

 MessagePosté le: Dim 20 Juin - 23:09 (2010)    Sujet du message: Contacts Répondre en citant

Je souhaitais vous faire vivre, ou revivre, les premiers échanges entre la XIII et la GuN_StaR :

Deknar (le grand absent) :

- Ca y est les réparations sont terminées.

Sur ces mots, Epicton se dirige en courant vers la salle impériale où se trouve son chef, Deknar. Arrivé devant la porte, la sueur au front après avoir parcouru d'un bout à l'autre le palais, il se stoppe net, se rappelant les nombreuses fois où il était entré sans frapper.

- Veuillez m'annoncer à MonSeigneur Deknar s'il vous plaît.

L'un des deux gardes présents devant la porte frappe puis entre.

- Epicton souhaite vous voir mon bon Seigneur.
- Faites le entrer.


Le garde ressort puis Epicton entre à son tour.

- MonSeigneur, je reviens du hangar, votre vaisseau est enfin réparé.
- Enfin ! Depuis le temps que je dois me rendre auprès des membres de la GuN StaR, ce n'est pas trop tôt.
- Je sais MonSeigneur mais les réacteurs avaient été gravement endommagés lorsque vous avez subi votre dernière attaque.
- Bien. Fais arrimer de ce pas les caisses d'offrandes et préviens ma garde de notre départ imminent. Pendant ce temps je vais aller me préparer.


Aussitôt dit, Epicton salue Deknar, puis ressort de la salle impériale. Il transmet à l'un des gardes de prévenir le Commandant de la Garde Rapprochée de réunir ses hommes sur le quai puis retourne au hangar. Le hangar concerné est celui du palais. Deknar y dispose sa flotte personnelle au cas où il serait pris de vitesse.

- Veuillez arrimer les caisses d'offrandes à l'intérieur du Pénélope, notre Seigneur Deknar va bientôt partir.

Dès lors, les préparateurs chargent le Pénélope. A l'instant même, le Commandant de la Garde Rapprochée et ses hommes se présentent sur le quai. En tout ce sont 6 hommes. 4 d'entres eux, les meilleurs soldats et pilotes qu'ils soient, montent à bord de leurs traqueurs pendant que le Commandant et son subalterne attendent devant le Pénélope. Le 5ème bataillon de l'armée de réserve, celui entraîné directement sous les ordres de Deknar, fait alors son apparition. C'est dans un silence le plus époustouflant que la défense se met en place. Quelques uns prennent place dans des vaisseaux de bataille tandis que le reste monte à bord du Pénélope. Soudain, Deknar apparaît, suivi par quelques gardes. Il se dirige donc vers Epicton et les 2 hommes de la Garde Rapprochée qui se tiennent sur le pont supérieur du Pénélope.

- Bien le bonjour Commandant, bien le bonjour Capitaine.
- Bien le bonjour à vous mon Général.
- Les hommes sont-ils prêt ?
- Tout est prêt. Le 5ème bataillon a fini de prendre place juste avant votre entrée.
- Bien. Epicton, je te confie le palais pendant mon absence.
- Comme à mon habitude monSeigneur vous ne serez pas déçu.
- Je le sais ne t'inquiètes pas.
- J'ai bien fait arrimer les caisses d'offrandes au fait.
- Bien. Nous sommes donc parés à partir.


Deknar arpente le pont supérieur jusqu'à s'engouffrer dans un corridor du Pénélope. Les deux officiers le suivent. Epicton attend sur le quai pendant que la flotte prend son envole.

- Direction l'ambassade le la GuN StaR !

Le vol dura plus longtemps que prévu à cause de problèmes techniques toujours au niveau des réacteurs. Dès son arrivée Deknar ordonna à ses hommes de se tenir prêt au retour, leur visite ne devait en aucun cas importuner les seigneurs de la GuN StaR. Il demanda au Commandant de la Garde Rapprochée de l'accompagner à l'ambassade. Les deux hommes et les 4 soldats de la Garde Rapprochée se mirent alors en marche. Arrivés aux portes de l'ambassade, ils se présentèrent.

- Bonjour. Je suis le Seigneur Deknar, diplomate de la Treizième Armada [W_XIII]. Je viens au nom de mon Alliance ( [XIII] et [W_XIII] ). Je souhaiterais rencontrer un représentant de la GuN StaR s'il vous plaît.


Falling in Love :


Une fois sa phrase finie, Deknar regarda autour de lui et s'aperçut que lui et ses compagnons étaient bien seuls dans cet immense palais fait de marbre et de dorures...
Néanmoins, en face de lui et derrière son bureau se tenait une hôtesse d'accueil qui n'avait pas l'air de comprendre l'importance de cette visite. Servant aussi de standardiste, elle les regarda un petit moment, ses lunettes au bout de son nez et ses cheveux d'un noir de jais descendant sur ses épaules telle une cascade. Elle avait interrompu sa conversation téléphonique et semblait les mépriser...
Bien qu'elle parusse antipathique, lorsqu'elle daigna commencer sa phrase, c'est avec un grand sourire et une voix douce qu'elle le fît :

- Nos dirigeants sont occupés pour le moment, je suis désolée. Mais si vous le voulez, vous pouvez les attendre dans notre salle d'attente qui sera, j'en suis sûre, à votre goût.
Elle n'avait pas arrêté de sourire durant sa phrase, ce qui lui donna un air un peu fou durant quelques secondes...
Deknar, lui, sembla perplexe. Quelle genre d'alliance peut se permettre de faire attendre des ambassadeurs ? Et surtout des ambassadeurs venant avec victuailles, nouveautés technologiques et autres offrandes ?
Ses seuls mots furent :
Bien, nous les attendrons.
Il exécuta sa phrase de la manière la plus froide possible, mais l'hôtesse ne les regardait déjà plus, étant à nouveau plongée dans sa conversation.
Les diplomates de la Treizième Armada se dirigèrent vers la salle d'attente, pestant contre ces manières pour le moins déplacées, voire insultantes.
Deknar ouvrit la porte et pénétra alors la salle d'attente la plus incroyable qu'il n'eût jamais vue...


Falling in Love, co-fondateur de la GuN_StaR, était alors en plein apprentissage, bien loin de toutes ces considérations diplomatiques.
Se battant avec des séries alternées et entières, en passant par le critère de D'Alembert et des intégrales à paramètres, il se préparait à intégrer l'une des meilleures écoles de sa planète.
En réalité, en lieu et place de se battre, il se reposait de son passage forcé dans les limbes des ondes électromagnétiques : parcours de la mort passant par calculs de champ et équations de Maxwell...
Il attendit néanmoins la fin avec patience, bien qu'il espérât une courbure du continuum spatiotemporel, pour que cela finisse vite...
Le signal, enfin ! Il pouvait alors jouir pleinement de sa liberté ! Il se précipita hors de la salle de classe et courut à se mettre hors d'haleine pour s'occuper des affaires politiques...


Arrivé à l'Ambassade, Falling passa devant l'hôtesse, qui lui fit un grand sourire et lui indiqua la présence d'étrangers dans la salle d'attente.
Il la remercia et sourit, pour se diriger en courant vers la porte.
Il la poussa violemment, et c'est une musique surpuissante, avec des basses omniprésentes et un sens du rythme absolument exquis (voire divin) qui lui agressa les oreilles. Le son l'enveloppait littéralement, le faisant se sentir léger, invincible et vivant.
Il regarda alors autour de lui, cherchant ses fameux étrangers.
Il n'eut pas beaucoup de peine à les trouver, étant tous assis autour d'une table, s'extasiant devant la stripteaseuse la plus sulfureuse de l'Univers !

- Je vois qu'on n'a pas beaucoup de mal à s'habituer au climat, lança Falling.
Deknar, surpris, se releva à une vitesse incroyable, essayant de retrouver son sérieux, sa concentration et sa crédibilité. Mais le string en dentelle noir qu'il avait autour du coup anéantit tous ces espoirs...
L'enlevant précipitamment, il salua le co-fondateur :

- Ravi de faire votre connaissance (il avait une voix un peu trop guillerette pour que la seule joie de voir Falling en soit la cause...) Mes compagnons et moi sommes venus pour rencontrer un dirigeant. Cela est-il possible ??
- J'en suis un ! Pas la peine de vous emmener dans mon bureau, vous n'atteindrez pas l'escalier. Réglons cette histoire ici même !
La musique s'arrêta juste après ces mots. Ce qui surpris la délégation de la Treizième Armada.

- Chers diplomates étrangers, il est à vous de conclure cette histoire. Seul votre discours pourra servir de situation finale, ou d'introduction à de nouvelles péripéties. Il est à vous de nous faire connaitre les raisons de votre venue... 



Deknar :


Le diplomate Deknar se releva, serein, pour discuter à l'assemblée qui le recevait.

- Mes Chers Seigneurs, tout d'abord merci de me recevoir en ces lieux. Votre ambassade est magnifique. Votre hôtesse d'accueil a été certes très froide avec moi mais elle est très agréable à la vue. Et les joies dont regorge ce palais (Deknar faisait directement référence à la stripteaseuse) ...

- Trêve de bavardage, venez-en aux faits rétorqua Falling.

Les mots du Seigneur Falling parurent très durs pour Deknar. Il ne se sentait pas le bienvenu par cet homme ce qui le mettait mal à l'aise vu l'intention qui l'amenait ici. Mais Deknar ne laissa rien paraître sur son visage. Il était en mission et il devait la mener comme il était prévu, coûte que coûte.

- Pardonnez mon égarement. Je tiens à m'excuser pour le temps que je vous fais perdre. Si je n'ai pas souhaité envoyer un simple message et préféré solliciter toute votre attention c'est suite à la venue de Neth dans notre ambassade. Nous avons beaucoup apprécié sa visite de courtoisie et il nous parut normal qu'un représentant de notre Alliance, en l'occurence moi, vous rende visite pour vous remercier du respect que vous nous portez. Sachez, il va de soit, qu'il en va de même pour nous. J'adresse donc au nom de l'Alliance des Treize toutes nos salutations et tout notre respect à votre alliance, la GuN_StaR. Pour accompagner ce geste, j'ai apporté quelques caisses d'offrandes qui sont à bord de mon vaisseau. Les caisses sont en partie remplies de produits provenant de nos planètes. Pour terminer, j'espère, comme l'a souligné Neth pendant sa venue, que nos rapports se solidifieront dans le temps car votre alliance nous paraît juste et sérieuse. Nos portes en tout cas vous sont ouvertes avec grand plaisir.

Deknar marqua une légère pause.

- J'espère que mon allocution aura été assez brève et qu'elle ne vous aura pas trop fait perdre de temps.



Eurêka :

Un homme au regard aiguisé et glacial, aux cheveux long et en vrac qui ne laisser qu'entre voir la lueur de se regard. Un béret orange et gris couronné ça tête, vêtu d'une longue veste grise entre dans la salle de réception par derrière le bureau de la réceptionniste celle ci ne remarque pas sa présence puis se dirige vers la salle d'attente #42 en passant par derrière la réceptionniste celui-ci caresse le dos d'un doigt tout le long de l'échine de celle-ci. Elle sent immédiatement toute la folie de "EuReKa" ce déverser dans son corps même elle qui a pour tant le don de calmer toute colère ou haine de l'homme ne peut résister à ce flux sans limite, "EuReKa" déborde de haine pour l'apaiser il passe le plus claire de son temps sur les champs de bataille égorgeant homme, femme et enfant pendant leur sommeil dans l'unique but d'enrichir quelque peu son empire ...
Face aux portes de la salle d'attente #42, les poussent et entre, lumière tamisé, musique immédiatement éteint après que les festivités avaient reprise à l'annonce du seigneur "Deknar" que ça visite était de courtoisie. Alors que d'après le ton de celui-ci "Falling" pensait que l'objet de la visite était une chose moins festif. "EuReKa" s'avance sachant déjà tout de l'histoire vers "Deknar" sort une main de ses poches encore recouverte de sang sec pour lui serrer amicalement la sienne, "Deknar" reçu une vague de la haine qui parcourer en permanence le corps de "EuReKa", des flashs des horreurs commissent par "EuReKa" envahisse le cortex cérébrale de "Deknar". "EuReKa" relâche la main de "Deknar" tout redeviens claire dans sa tête préférant oublier tout ce qu'il venait d'entre voir c'était sans doute là, une infime partie de ce qu'il eût put commettre. "EuReKa" engage le dialogue voyant que "Deknar" hésite :
EuReKa, ton calme - Qu'avez vous pu voir ?
Deknar, hésitant - Des massacres sans nom et beaucoup de sang ...
EuReKa, aucune émotion - Avez vous vue quelque chose de juste ?
Deknar, sûr de lui - Absolument pas !
EuReKa, sourire au coin du visage - Cherchez vous le juste ? La "GuN" ne vit pas d'amour et d'eau fraîche nous sommes sérieux ? Oui, nous voulons devenir la plus grande communiquer de raideur, dire que le raid est juste en lui-même serait faux. Vous pourrez nous croiser très souvent dans le topic Guerre du forum officiel personnellement uniquement les résultats comptent sont pour la plus part des apprentis mais bientôt tous seront capable d'amener cadavre et butin sans nom ainsi que Gloire à notre "GuN StaR" être "GuN" est une fierté devant être porter jour après jour même si vous devez crouler sous celui-ci vous ramperez pour continuer à porter le "GuN". Nous couvrirons cette univers de notre haine, de sang et de notre détermination pour ainsi nous apporter Gloire et trésor.


/HRP/ Ne pas oublier que tout cela est fictif sur ce tu es le bienvenu mais nous faire languir devant l'objet de ta visite pas cool, l'impatience nous guète xD /HRP/
 




Deknar :


Deknar restait tout de même tétanisé face à tout ce qui l'avait traversé pendant sa poignée de main avec Eureka. Lui qui n'est qu'un simple diplomate n'avait jamais livré de bataille aussi sanglante que ce qu'il venait de voir.

- Le ton est donné. J'aime ça, même si c'est un côté de votre alliance dont je n'avais pas encore eu vent. En même temps, je suis là pour vous découvrir un peu plus, et ce qui est sur c'est que vos positions ont l'air d'être fermes. J'espère pour vous, mais je n'en doute pas, que vos apprentis seront à la hauteur de leurs maîtres. Un bel avenir vous serait promis. Je vous remercie en tout cas de votre accueil Seigneur Eureka.

/HRP/En fait je vous ai fait languir mais j'ai eu le même comportement que Neth lorsqu'il est venu dans notre ambassade. J'ai trouvé que le fait qu'il attende qu'on lui accorde audience permette d'en dire long sur l'alliance qui reçoit et j'ai trouvé que ça suscitait d'autant plus d'intérêt/HRP/







Deknar :

Deknar se rassaillit. Sa garde n'avait toujours pas bougé d'un poil depuis le début de l'audience.

- Je dois vous avouer mes chers Seigneurs que je suis assez surpris de la tournure de cette visite. Si cela peut vous rassurer, cette surprise n'est nullement négative. D'abord, votre hôtesse, si magnifique, si raffinée, si ... (Deknar ne pensait qu'à une chose en se remémorant les formes, le visage et la chevelure de la sublime créature : qui ne voudrait pas l'avoir dans son lit ne serait-ce que pour une nuit). Ensuite, nous avons eu droit à la stripteaseuse. Je dois dire que vous avez très bon goût, tant pour vos femmes que pour les moyens de distraction que vous mettez en oeuvre pour vos hôtes. L'attente me parût ainsi très courte (Deknar était d'ailleurs même un peu déçu d'avoir été interrompu par l'entrée du Seigneur Falling dans la pièce). Par la suite, bien que votre ton, Seigneur Falling, me parût "agressif" j'ai très vite compris que vous ne vous attendiez pas à la visite d'un diplomate amical et que votre agressivité n'était dû qu'au manque de temps que vous aviez. Pour finir, Seigneur Eureka, vous m'avez fait voir des choses bien horribles mais je dois l'admettre parfois bien utiles pour se faire comprendre des autres. Pour ce qui est de votre côtés "timbrés", ne vous inquiétez pas, je ne suis pas là pour juger les individus mais pour me faire une idée de votre alliance et comme je vous l'ai dit pour vous adresser tout notre respect. Je tiens à préciser que ce qui est important pour moi c'est votre capacité à diriger votre alliance et à décider.

Deknar arrêta de parler, fixant la coupe qui se situait devant lui. Après avoir entendu les dernières paroles de Falling, il avait un peu peur du contenu de cette coupe. Il hésita puis se rappela qu'il était un Homme et que de toute façon, c'était déplacé de refuser cette coupe. Il la saisit puis se leva.

- Je porte donc un toast à vous, chers Seigneurs de la GuN_StaR, pour vous souhaiter une longue et bonne route à travers l'univers Draco. J'espère qu'elle vous apportera gloire et respect. En tout cas vous avez déjà celui des Treize.

Deknar leva sa coupe puis vida son contenu d'un trait. A la redescente de la coupe il tira une grimace qui le rendait plus laid que jamais.

- Aaaaahhhhh!! Ca débouche!! En effet je confirme, vous avez chez vous la meilleure vodka de l'univers. J'espère que vous ne verrez pas d'inconvénient à ce que j'en rapporte un peu sur ma planète, moyennant finance bien entendu.

Deknar fit un léger signe de main au Commandant de la Garde Rapprochée qui se dirigea alors vers la porte avec ses 4 soldats. L'un des soldats ouvrit la porte.

- Je suis ravi en tout cas d'être passé par ici pour vous faire part de notre respect. Je vais rester un peu le temps de découvrir votre royaume et vos joies de vivre avant de reprendre la route.

Deknar s'inclina.

- Toutes mes salutations mes chers Seigneurs. A très bientôt je l'espère.

Deknar se dirigea alors vers la porte puis sortit de la pièce suivi de sa garde rapprochée. Il commençait à sentir les effets de la vodka ...



Falling in Love :

La silhouette de Deknar disparue derrière la porte. Falling avait un regard satisfait en fixant la sortie. Il soupira et eut le sourire de la satisfaction du travail bien fait sur ses lèvres.
Surprenante, inattendue. Cette visite l'était surement et pas qu'un petit peu. Néanmoins, il était heureux du déroulement des échanges.

Il s'assit, regarda en le faisant tourner son verre qui était à nouveau rempli de cette substance tant désirée.
Les filles autour de lui faisaient virevolter son esprit à des kilomètres de la surface de sa planète.
Sentant qu'il avait oublié quelque chose, il fut ramené sur terre aussi promptement qu'un choc électrique vous envoie au cercueil, ou vous en éjecte.
Vidant son verre d'un trait, sortant de la salle en esquivant les débris du vaisseau de Neth projetés par diverses explosions, il rattrapa Deknar, qui n'avait pas encore réussi à rejoindre son vaisseau. La vodka certainement, se dit-il.

- Seigneur Deknar ! J'ai vu que vous l'aviez particulièrement appréciée, alors j'ai décidé, pour sceller notre amitié naissante, de vous l'offrir.
- La standardiste ?

Falling s'étouffa et essaya (très mal) de réprimer un fou rire.
- Je pensais plutôt à une bouteille de notre très chère Vodka. Aucune des femmes ici n'est à vendre. Il serait d'ailleurs dangereux de leur faire entendre une phrase comme ça... Le dernier qui a essayé, on ne l'a pas retrouvé........
Sur ces mots, il tendit la bouteille à Deknar qui rigolait encore de sa blague (quoiqu'il restait perplexe à l'écoute de la dernière phrase de son hôte) et qui la prit sans hésitation.
 



Deknar :

Après avoir prit la bouteille que lui tendait le Seigneur Falling, Deknar le fixa, souriant.

- Je suis touché par cette offrande, même s'il est vrai, j'aurais préféré repartir avec une de ses jolies demoiselles que vous avez parmi vous. D'un autre côté, vous avez raison de les garder. J'avoue que j'en ferais de même.

Deknar rapprocha sa tête de celle de Falling et se mit à chuchoter, un peu effrayé, prenant les paroles de Falling très au sérieux après avoir réfléchit.

- Entendons-nous bien, vous ne leur direz pas ce que je vous ai dit à leur sujet j'espère. Je ne sais pas ce qui est arrivé à ce monsieur que vous n'avez jamais retrouvé mais je ne voudrais pas le savoir.

Deknar se redressa.

- Encore merci pour cette bouteille. Je ferais part à mes dirigeants de votre sérieux et du respect le plus total que l'on peut vous accorder. Je serais surement amené à venir vous rendre visite de temps en temps. Je me ferais un plaisir à dévorer de nouveau des yeux vos stripteaseuses. Sans oublier qu'il faudra bien que je m'approvisionne en Vodka.

Deknar sourit puis salua de nouveau le Seigneur Falling avant de reprendre sa marche hors de l'ambassade.



Falling in Love :

Deknar marchait droit devant lui. Et sa silhouette semblait n'être qu'une ombre dans la lumière intense des portes de l'ambassade.
- Revenez quand vous le voulez, n'hésitez pas. Lança Falling.
L'invité surprise le salua d'un geste de la main, et disparu dans le flot lumineux de l'entrée.  

_________________
Falling

Compteur RIP : 1


 Revenir en haut
 Publicité
 
  

 
 
 

 MessagePosté le: Dim 20 Juin - 23:09 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bisounours Index du Forum -> .::. Partie Publique .::. -> Coin des Artistes -> Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template SoftLight created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com