Bisounours Index du Forum
 
 
 
Bisounours Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion
 

Déclaration d'une guerre jamais commencée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bisounours Index du Forum -> .::. Partie Publique .::. -> Coin des Artistes -> Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
 Falling
 Marchand
  
Hors ligne

 Inscrit le: 12 Déc 2009
 Messages: 9 119
 
Localisation: Talence
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Gémeaux (21mai-20juin)
Signe Chinois: 馬 Cheval

 MessagePosté le: Dim 20 Juin - 23:20 (2010)    Sujet du message: Déclaration d'une guerre jamais commencée Répondre en citant

Du temps où Eurêka et moi étions jeunes et fougueux :P




La chute était incontrôlable, infinie. Les ténèbres m'entouraient et mes sens ne servaient plus à rien. Je tombais, rien de plus... J'essayais de me souvenir, mon esprit était confus : comment justifier une telle absence de perception? Comment expliquer cette attraction irrésistible vers le néant? Et cette sensation d'impuissance, quelle était son origine?
Je forçais ma raison à intervenir, pour enrailler la peur et la mélancolie dû à ma progression effrénée vers le néant. Je n'ai jamais autant détesté être humain : incapable de réfléchir durant cette période si critique, me laissant porter par le flux constant du temps et de l'adrénaline, laissant les évènements se dérouler, comme un simple spectateur de ma vie, comme un simple spectateur du Monde qui évolue plus vite que n'évoluent les Hommes...
Une éternité sembla passer. Las de mon désespoir, de mon inutilité, je me forçai à comprendre. Les images défilaient avec incohérence. Je me voyais petit enfant alors que la diapositive suivante me représentait adolescent, essayant de séduire ce que j'avais dû considérer comme la femme de ma vie à l'époque. J'étais naïf, je considérais le précepte du compte de fée comme étant un standard de la Société... Un autre visage m'apparut, plus beau et plus terrible, comme l'aurore magnifique d'un hivers rude, le ciel scintillant d'un rouge-orangé annonçant la morsure d'un feu glacial. Une contradiction à l'état pur, un mystère de la Nature, une perfection.
Ce fut le déclic, toute ma vie défila (dans l'ordre cette fois) jusqu'au moment critique. J'allais enfin savoir.

L'Univers était pourri, corrompu jusqu'à l'os, les technocrates utilisant leur savoir (et leur pouvoir) plus pour s'en mettre plein les poches que pour tenir leur contrat de "Solidarité". Bref, bien qu'aux cotés de personnes exceptionnelles, la monotonie régnait. Cependant, mon ami de toujours, le célèbre Lucie, vint m'annoncer une nouvelle plutôt intéressante :

-Hé Falling! J'ai de quoi s'amuser un peu! Une petite planète quasiment déserte, facile à piller, de quoi s'en mettre plein les poches!

Apparemment mon esprit me jouait malgré tout encore des tours : je me retrouvai instantanément au sommet d'une dune. Je me rendis compte que j'avais accepté la proposition de ce cher Lucie, il était à coté de moi, regardant le désert s'étendre devant nous. Derrière moi, j'entendis une explosion. Je me retournai et vit notre vaisseau totalement en ruine, se consumant suite à l'attaque d'une charge de Plasma. Une chance d'avoir survécu...
Chance? Peut-être pas. Nous étions perdu en territoire hostile et sans soutient d'après ce que je puis me souvenir. Pourquoi? C'est une autre question. La chaleur était insoutenable et le manque d'eau se faisait sentir. Nous marchions, sans réel but, ayant quitter un désert pour en retrouver un autre. Je trébuchai, Lucie me rattrapa mais tomba avec moi, trop faible pour pouvoir me soutenir...
Soudain, des voix retentirent. Nous nous relevions tant bien que mal, pour observer. Des Hommes (ou ce qui s'en rapprochait le plus) approchaient, armes en mains. Leurs visages reflétaient leurs intentions hostiles... Je regardai Lucie :

-Tu sais encore te battre? Lui demandais-je en souriant
-Mieux que toi, c'est sûr !
Il se mit à rire, ce qui eu le mérite de déconcentrer les créatures qui se tenaient devant nous. Je saisis l'occasion, me glissant rapidement derrière l'un d'eux, le désarmant et l'immobilisant avec une clef de bras. De son coté, Lucie en jeta un à terre, l'assommant ensuite avec son pied. Maintenant armés, nous n'étions plus qu'à deux contre 15, ce qui nous obligea à nous couvrir grâce à un pan de sable non loin, essayant d'éviter les balles de plomb (leurs fusils utilisaient encore de la poudre). Nous réussîmes à tenir un petit siège, d'un quart d'heure, en en blessant un ou deux selon les cris...
Les assaillants nous maitrisèrent sans trop de difficultés. La déshydratation avait eu raison de nous...

-Que faites vous ici? Demanda celui qui devait être le chef d'une voix gutturale.
-Du tourisme...
Il me frappa violemment le flanc, ce qui déclencha une douleur insoutenable. Je tombais sur le sable, la tête la première. En me retournant, je vis qu'ils attachaient Lucie, inconscient, à un poteau de bois. Une force impressionnante me releva en me tirant les cheveux. Ils m'attachèrent également. Je regardais le chef avec dédain, affichant sans hésiter une arrogance volontaire, pour tenter de faire illusion. Son haleine était abjecte. Il m'examina lentement, sans un mot, serrant un peu plus mes liens. Non content de nous laisser dans ce désert, ils firent tout pour que nous n'en sortions pas. Comme si on pouvait s'en sortir dans ces conditions, totalement oppressé par la chaleur... Le chef se retourna, prit son arme, et je sentit un choc sur ma tempe. Je m'évanouis...

C'est là que je compris. Cette chute, n'était pas une chute... Plus rien n'était réel. J'étais mort.


* *
*
 



Un souvenir, antérieur je le savais (mes derniers instants s'étaient déroulés dans ce désert), me revint. Lucie observait un plan de l'Univers, les nébuleuses aux couleurs chatoyantes côtoyaient des trous noirs plus sombres que la nuit qui, comme le maelström, attiraient irrésistiblement les corps alentours, ne leur laissant aucune chance de s'échapper. Les étoiles lointaines définissaient des points lumineux sur la carte. Mais malgré la magnificence de cette dernière, il se concentrait en particulier sur l'une des loupiotes. Je le regardais, assis silencieusement dans le noir, assistant à un conflit interne. En réalité, un rêve illuminait son esprit. La gloire, l'aventure et la conquête l'attendaient, Il cligna des yeux, il revint à la réalité :
-Il est temps, fit-il.
Des hommes, debout autour de lui, habillés d'uniformes militaires, attendaient ses ordres.

-Contactez Falling in Love, la gloire nous attend !
-Inutile d'aller me chercher, je suis déjà là. Tu étais tellement occupé à penser que tu ne m'as même pas vu entrer il y a 10 minutes, dis-je me levant.
Il me regarda tout surpris de m'avoir vu apparaitre de nul part mais il m'invita en souriant à regarder son écran de contrôle.

-De quoi est-il temps, en fait..?
-De ça... :

Il appuya sur quelques boutons du tableau sous la carte de l'univers, des empires s'affichèrent... 

Lucie [AE] et Falling in Love [AE] déclarent officiellement la guerre aux alliances NCSUP, CAMEL et BABYLON.
Il est temps pour nos hommes de prouver leurs valeurs, aux vôtres de prouver les leurs!
 

_________________
Falling

Compteur RIP : 1


 Revenir en haut
 Publicité
 
  

 
 
 

 MessagePosté le: Dim 20 Juin - 23:20 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bisounours Index du Forum -> .::. Partie Publique .::. -> Coin des Artistes -> Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template SoftLight created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com