Bisounours Index du Forum
 
 
 
Bisounours Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion
 

Vague Souvenir.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bisounours Index du Forum -> .::. Partie Publique .::. -> Coin des Artistes -> Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
 ★ EuReKa ★
 Vieilles Peluches
  
Hors ligne

 Inscrit le: 29 Mai 2010
 Messages: 1 965
 
Localisation: MonDe Des BiSouNourS
Signe du Zodiaque: Lion (24juil-23aoû)
Signe Chinois: 龍 Dragon

 MessagePosté le: Mar 22 Juin - 18:44 (2010)    Sujet du message: Vague Souvenir. Répondre en citant

Dans un paysage chaotique, je me réveille allongé dans un cockpit de vaisseau spatial de grande taille sur un amas de cadavre encore chauds, du sang encore dégouline encore des parois preuve que l'impacte fut rude, l'état de ce vaisseau me laisse perplexe. Je ne peux ni dire sa couleur, ni sont modèle d'origine, mes jambes sont lourdes, ma tête me fait mal même plus moyen de me rappeler de mon Prénom... une seule phrase gravée dans ma mémoire me revient "The LoVe Is An ErrOr" et ces mots étaient inscrits sur toutes les parois avec le sang qui appartenait sûrement a ces cadavres. Je fatigue de rester ainsi en un court instant je me lève quand soudain, je sens une énorme brûlure sur ma poitrine. Curieux de savoir ce qui me peut me faire autant souffrir, je fini de déchirer le piteux lambeau de tissu qui me reste sur le dos. Je me tourne vers un bout de verre encore en place dans lequel une flamme s'admire consummer un de ces malheureux qui mourut pendant le crash, sur ma poitrine je vis inscrit "The Evil". Ces mots me dise vaguement quelque chose, mes esprits sont encore clairement brouillés par le choc, j'ai beaucoup de mal à reprendre mes esprits et encore plus à marcher droit.
Je décide de sortir du vaisseau qui visiblement n'abrite plus que de macabres cadavres ; le paysage n'est guère plus accueillant que l'intérieur du vaisseau : des montagnes à perte de vue d'un côté et des plaines à perte de vue de l'autre, le froid avait apparemment colonisé ces lieux depuis un certain temps, le blizzard soulage cette brûlure qui me ronge de douleur et gèle tout mes sens. Il est impossible d'aller ou que ce soit par ce temps là surtout torse nu, je me retrouve dans l'armurerie qui n'est vraiment pas dans le meilleur des état, des grenades avaient du exploser au moment de l'impacte à cause du choc, les hommes se trouvant dans cette pièce à ce moment doivent faire parties de la nouvelle décoration qui est certes un peu trop sombre à mon goût. Heureusement certaines armes fonctionnent encore, je choisi des armes faciles à manier à cause des conditions difficiles du terrain, je doute que des armes lourde soient appropriées. Apparemment, je suis un homme prévoyant ou j'avais prévu de me rendre sur cette planète car les vestiaires contiennent suffisamment d'équipement polaire pour équiper le personnel de trois vaisseaux comme celui-là. Avant de partir, je décide d'aller faire un dernier tour dans ma cabine, la porte est bloqué aussi je la mitraille aussitôt, je ne suis pas armé de patience aujourd'hui. La cabine était sans dessus dessous apparemment rien ne peut m'etre vraiment d'une utilité quelconque quand soudain, je vois une photo par terre recouverte de bout de verre sur la quel je suis présent. Je m'accroupi pour la ramasser mais un flash back me frappe :



Citation:
[b]Un homme en noir sûrement un espion qui était sous mes ordres me prit à l'écart pour me communiquer une information qui me serait sûrement d'une grande aide ou d'un grand choc.
-Monsieur votre femme vous a vendu, dans un peu plus de douze heures un coup d'état est prévu, elle aurait graissé toutes les pattes des dirigeants et même de vos pires ennemies à vrai dire, je ne devrai même pas être là à vous le dires en ce moment même, Stan Irish prépare à l'aide de toutes l'organisation secrète et des dirigeants son soutient à votre femme ou ex-femme serait plus approprié, je vous suis entièrement dévouer mon général !
-Soldat, il y aurait un moyen de contrer cela ?
-Mon général, il y a malheureusement aucune possibilité de faire quoi que ce soit car même si nous prenons la tête de votre femme rien ne pourra y faire ...
-Soldat, je vous remercie de votre soutient ! A dieu !
-Mon général ou allez vous ?
-Je m'en vais prendre la tête de ma femme, si il y a bien une chose que je dois faire avant de partir rejoindre l'Abyss c'est cela !
-Vous ne pouvez faire ça, le général Falling in LoVe vous a offert ça flotte avant de succomber aux attaques de votre femme et ses sbires, au nom de son sacrifice vous devez au moins vous enfuir !
-Pas avant d'avoir pourfendu cette morue ! Je te charge de tout préparer et de m'envoyer une navette pour 13h15 sur le toit de la forteresse ZeRo !
-Le soldat ce mis au garde à vous : Bien mon général !
Dans un élan, je parti avec une seule idée en tête déchiqueté cette femme qui se prétend la mienne, la Forteresse ZeRo était réputé imprenable réalisée par mes soins avec la plus grande minutie aucun détail n'avait été laissé au hasard cependant aucune tactique ne m'était nécessaire puisque jusqu'à minuit, je restai le souverain cette planète. J'avais juste à aller jusqu'au salon de la dame puis de l'étriper allez sur le sommet de la forteresse et partir loin d'ici mais malheureusement ce jour ci, je ne puis garder mon sang froid légendaire. La haine me tenaillait au point de sentir mon souffle ce couper, mon cœur s'emballer mais non pas d'amour mais cela était un mélange de haine et d'excitation cela faisait un long moment que je m'étais écarter des champs de bataille pour la politique, la pression ce faisant de plus en plus forte fallait que je la relâche là, maintenant ! Je me trouvai à l'entrée des quartiers résidentiels deux gardes montaient la garde avec des lances, je fis semblant de passer avec un grand sourire puis je pris l'un part l'arrière lui brisant la nuque d'un mouvement net et sûr ! Pour le deuxième c'était plus qu'une question de seconde la lance du premier tomba lentement en direction du deuxième qui était sur le point de me pourfendre quand je jeta le cadavre du premier sur la lance, je pris la lance par terre en me repliant, je lui plantai dans l'œil droit la lance. Je repris la direction du salon de la dame avec une lance est une épée à la ceinture aucun garde ne ce trouver dans la partie résidentiel dieu merci, je jugeai ça inutile à l'époque. Puis enfin j'arrivai dans le salon, là je la vis assise tranquillement quand elle ce retourna en me souriant me demandant Que fabrique tu avec des armes mon bien-aimé ? sans que je m'en rende compte, sans un bruit des larmes se mise à couler étais ce de la haine ou du dégoût ? Je ne sais plus m'avançant lentement vers elle d'un sourire bien sombre, le regard plongée dans les ténèbres répétant sans même m'en rendre compte "Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? ne saisissant pas tout de suite, elle me demanda "Pourquoi quoi ?" à ce moment une puissante poussée de haine m'envahit dans un cris long et puissant, je m'élançai la lance en avant prêt à la pourfendre dans un bruit de chair déchirer et d'éclaboussure de sang. Je pourfendis la dame dans l'élan, je la soulevai puis la plantai dans le mur en la regardant agoniser et ce vider de sang, je jubilai puis je déchirai mes vêtements à l'aide de l'épée pour graver sur ma poitrine "The Evil", je ne pensai plus, ne ressentais plus ; la seul chose qui occupait mes esprits était cette phrase "The LoVe Is An ErrOr", il était à ce moment plus de 13h15 j'avais menti, j'étais désintéresser par ma propre vie ou même celle des autres quand je senti quelqu'un me prendre par le bras me hurlant "Mon général nous devons nous rendre sur antigua !" Cette voie me disait vaguement quelque chose ... Puis le vide total.



En un bon je me relève, je transpire tellement me remémorer ces moments m'est difficile. Mais maintenant je savais au moins ce qui me reste à faire d'après mes souvenirs, les sbires de cette morue m'avaient rattrapé et détruit la flotte que Falling m'avait confié. Je me suis donc crasher sur Antigua me reste plus que à faire le reste du chemin à pied ...

_________________

Je suis omnipotent, je suis omniprésent ... Je suis Dieu !


 Revenir en haut
 Publicité
 
  

 
 
 

 MessagePosté le: Mar 22 Juin - 18:44 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Bisounours Index du Forum -> .::. Partie Publique .::. -> Coin des Artistes -> Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template SoftLight created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com